26 novembre 2012

Coté Face

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un livre voyageur que j'ai lu dernièrement. 
Un livre voyageur, quézaco? C'est un livre qu'on fait circuler à travers une liste de noms bien précis, organisée par le ou la propriétaire de l'ouvrage. 
Cela permet de découvrir de nouveaux ouvrages qu'on aurait pas forcément acheté, et de faire de la place dans la bibliothèque déjà trop remplie.
Le livre que je vous présente ici a été mis en circulation par Stellabloggueuse et c'est un livre auto-produit, une façon de soutenir de nouveaux auteurs.

 

cotefa11

Résumé: J'étais en retard et su ce n'avait pas été le cas, jamais je n'aurai pris ce tram et jamais je ne l'aurai rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant en moi une mémoire qui sommeillait eb moi et dont j'ignorais l'existence.

Un autre côté de moi-même.

"Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner."

J'avais une vie.

Ce que j'en pense: Ai je aimer ce livre? Je n'en sais rien... Je reste très perplexe sur ce livre, malgré le fait que ce soit une très jolie découverte.

Le fond de l'histoire est très intéressant, à base de pierre philosophale et de réincarnation. L'histoire d'amour entre Hyla et Nebel est vraiment belle, très intense et digne des plus grands contes de fées. Ils s'aiment à travers les siècles, le destin ne peut que les réunir. Et dès le début, on se doute comment cela va se finir, le happy end est trop prévisible, la question est plutôt de savoir comment ils vont y arriver. 
Et c'est la que ça se corse. On nous raconte des brides d'histoires, on nous donne des indices sur ce qui s'est passé, sans que jamais, on ne mette le doigts dessus. Peut-être ai-je un esprit trop "morbide" mais j'aurai aimé comprendre ce que faisait Côme à ces filles, j'aurai aimé savoir un peu plus en détail ce qui se passait pour qu'elles se mettent à errer tel des fantômes. Parce que je trouve qu'il y a quelques incohérences... Si elles étaient si torturées que ça, elles ne pourraient errer, ne pourraient encore tenir debout... Enfin bon, peut-être n'ai je pas tout compris...
De la même façon, un garçon essait de tuer notre héroïne, on ne sera jamais pourquoi. Peut-être s'était elle trop moquée de lui, c'est ce qui est laissé sous entendu, mais cela me parait une bien piètre raison par rapport à la torture psychologique et physique qu'il lui fait subir. On aurait pu croire en la réincarnation du méchant de l'histoire, mais on apprends à la fin, lors du face à face final que ce n'est pas le cas. Alors pourquoi?
J'aurai aimé savoir, avoir une fin à cette histoire.
Enfin, comme l'héroïne peut encore sentir la pierre philosophale alors que ce n'est qu'une réincarnation, qu'elle ne fait que se souvenir de son ancienne vie? Elle ne peut l'avoir en elle, malgré la cicatrice qui réapparait comme un marqueur que c'est bien la même à travers les siècles, mais à moins que la pierre puisse elle aussi se réincarner, cela me semble très abstrait. J'aurai aimé que l'auteur développe un peu plus ce passage.

Mais plus que le fond, c'est la forme qui m'a dérangée. Ce livre est à la première personne, toujours à travers les yeux de l'héroïne dont on se sait que le nom d'avant "Hyla" (qui n'est d'ailleurs même pas le sien). Et on évolue à travers les siècles. Un chapitre dans le présent, puis un au 18ème, puis un au 19ème, puis retour en arrière, puis bond dans le présent...etc. C'est un peu décousu. Alors pour nous aider, il y a une note de bas de page sur les chapitres qui se passent dans les siècles passés "X années avant le pique nique (chapitre 28)", notes bien utiles mais qui se sont révélées fausses à un moment donné... Sûrement un problème d'imprimerie mais bon, cela m'a dérangé. En fait, même le système de notes m'a gênée. Je pense qu'un bon livre doit avoir un fil rouge, et que normalement si ce fil est là et qu'il est bien en place, le lecteur ne doit pas avoir besoin de ce genre de notes. En mettre, c'est un peu avouer que ce fil est décousu, pas très tenu. 

Malgré tout, j'ai aimé la façon d'écrire de l'auteur et je trouve son idée vraiment bien, juste pas assez aboutie. Mais c'est son premier roman, je pense que les prochains seront meilleurs. Il existe d'ailleurs une suite "Noces de lune" que je lirai peut-être si j'arrive à mettre la mai  dessus.
De plus, je pense que certains points que j'ai soulevé ici, devrait être vite résolu, en effet, l'auteur a signé un contrat avec une maison d'édition qui devrait donc reprendre le texte et le corriger je pense.

Et pour finir un bon point, l'auteur insère des extraits des Goethe dans son histoire et je trouve cela particulièrement bien pensé et joli.

Quelques petits détails: 
Temps de lecture: Il m'a fallu 2 bonnes semaines car j'ai pris beaucoup de temps à accrocher au début. L'histoire ne devient accrochante qu'à la fin du premier tiers... Mais je pense qu'en 2-3h il est terminé.
Nombre de pages: 446 
Prix: ?? Il n'est plus disponible à l'achat actuellement, il devrait être ré-édité en 2013.
Note: 11.5/20 

 

Challenge où sont les hommes

A cause de Nebel, qui même quand il apprend la vérité ne peut pas ne plus aimer Hyla, parce qu'il la cherche pendant des sicèles, parce qu'il l'attends, parce qu'il la sauve... Parce qu'il l'aime.

Posté par lollynymphet à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Coté Face

Poster un commentaire